Genève - La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Mme. Fatou Bensouda, a ouvert vendredi 16 janvier, un examen préliminaire de la déclaration déposée par l'Autorité palestinienne concernant les crimes de guerre perpétrés par Israël dans les territoires palestiniens occupés, notamment à Jérusalem-Est depuis le 13 juin 2014".

L’Observatoire Euro-Mid pour les droits de l’Homme, une organisation à but non lucratif basée a Genève, a salué la décision de la Procureure et s'est déclaré prêt à coopérer avec la Cour pénale internationale et à lui fournir des éléments de preuve des crimes de guerres, tout en rappelant que restaurer la confiance dans la justice internationale et construire la paix nécessitent l’arrêt immédiat de l’occupation israélienne des territoires palestiniens et du cycle de violence qu’elle génère.

« La décision de la procureure d'examiner les informations disponibles afin d'ouvrir une enquête sérieuse sur les crimes de guerre perpétrés dans les territoires palestiniens donne de l'espoir aux familles des victimes » a dit Ihsan Adel, conseiller juridique d’Euro-Mid. « C’est la première étape pour mettre fin à l'impunité qui est la principale cause du conflit et de l'escalade de la violence » a-t-il ajouté.

L'organisation a appelé les gouvernements occidentaux, et en particulier les pays de l'Union européenne, à soutenir la décision de la procureure et les efforts des autorités palestiniennes, et à faire pression sur les autorités israéliennes afin qu’elles reprennent immédiatement le transfert des recettes fiscales vers la Palestine.