Genève – La provocation israélienne et les violations contre les Arabes de Jérusalem ont considérablement augmenté en 2015, conclut un nouveau rapport de l’Observatoire Euro-Med pour les Droits de l’Homme. Le rapport, intitulé "Le feu sous les cendres: provoquer les musulmans à Jérusalem", prévient que les provocations israéliennes contre les musulmans pourraient déclencher un conflit susceptible d'entraîner des conséquences désastreuses.

De janvier à août, les autorités israéliennes ont enlevé 227 Palestiniens et détenu 225 autres. En outre, 7.200 colons accompagnés par des officiers et des soldats israéliens ont pris d'assaut l’esplanade des mosquées au cours de la même période.

"Il est clair que le nombre de déportations a augmenté juste avant les fêtes juives," dit Ihsan Adel, conseiller juridique d’Euro-Med. "Par exemple, la police israélienne a émis 15 ordonnances d'expulsion en une seule nuit, quelques jours avant la fête juive de Pâque et à la veille de la« destruction du Temple » en juillet. "


Sur les 227 ordres de déportation émis depuis le début de l’année, 119 (52,6%) concernaient des hommes, 83 (36,4 %) étaient contre les femmes et 25 (11 %) ciblaient des enfants de moins de 18 ans. En outre, Euro-Med a relevé l’arrestation de 225 Palestiniens sur l’esplanade des mosquées, dont 118 hommes, 95 femmes et 44 enfants.

L’équipe d’Euro-Med à Jérusalem a constaté que les soldats israéliens ont souvent recours à la violence lors des arrestations des Palestiniens. Par exemple, le 31 mai, la police a violemment battu un homme âgé portant une carte d'identité israélienne.

En 2014, près de 11000 Juifs ont pris d'assaut l’Esplanade des mosquées au cours de l'année (28 % de plus que 2013, et presque le double de l’année 2012).

Cette année, le mois d’avril a connu le plus grand pourcentage de violations; 1412 colons accompagnés par 93 officiers et soldats ont pris d'assaut la mosquée d’Al-Aqsa.

Parmi les actes de provocation contre les Palestiniens de Jérusalem documentés par des collaborateurs d’Euro-Med, il y a la performance des prières talmudiques à côté des fidèles musulmans, les coups, le fait de lancer des ordures, les insultes, les menaces de mort et le fait d’empêcher les fidèles d'atteindre la mosquée.

Euro-Med appelle les autorités israéliennes à cesser ces pratiques provocatrices et à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin aux violations des droits humains contre les Arabes et les Musulmans à Jérusalem. Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO) et la communauté internationale doivent faire pression sur Israël pour respecter le droit international, y compris les Conventions de Genève. Par ailleurs, l'organisation appelle le Conseil de sécurité de l'ONU à utiliser tous les moyens possibles pour mettre fin à l'occupation illégale israélienne des territoires palestiniens.